Culturelles

Radiokiosques #2

émission du 04/03/2019 nombre de lectures : 159 lectures

Quel rapport au travail hier et aujourd'hui ?

Balade sans emploi

 

 

 

Lecture de "Balade sans emploi"

suivi de "Lettre à ma conseillère Pole Emploi"


Textes disponibles ICI


Extrait sonore : 1962 : À quoi rêvent les jeunes travailleuses ? | Archive INA (Des jeunes femmes issues de milieux sociaux différents s'expriment sur leurs métiers, leurs orientations et leurs souhaits de carrière professionnelle pour l'avenir. Employées à l'usine, dans des commerces ou dans des bureaux, certaines ont commencé à travailler dès l'age de seize ans, plus par besoin financier que par vocation.)

 

Musiques :

Les Charlots - Merci patron

Les Escrocs - Assedics

Pour en finir avec le travail - Les patrons se ramassent à la pelle

 

Écrire un commentaire

Laisser un commentaire :

Première émission de l'EHPAD

émission du 26/02/2019 nombre de lectures : 302 lectures

Notre première émission !

Souvent dans les médias, le quotidien des résidents des EHPAD est décortiqué, analysé et commenté par des personnes extérieures aux maisons de retraite.

Dans le sud-Aveyron, à l’EHPAD de Camarès, ce sont les résidents eux-mêmes qui prennent la parole. Aidés par un animateur de Radio St Affrique, ils font partager aux auditeurs leurs ateliers du lundi, menés par Virginie, ainsi que les moments forts qu’ils vivent au sein de leur structure d’hébergement.

Les écouter est un plaisir : ici, pas de nostalgie quand ils évoquent leur premier travail, leur premier salaire ; pas de tristesse non plus quand ils racontent les filatures de Rachou, et surtout beaucoup de réalisme quand ils disent que malgré leur grand âge et toutes leurs expériences accumulées, ils n’ont pas de conseils à donner aux plus jeunes…. juste leur faire confiance. Quelle belle leçon d’humanisme nous donnent ces animateurs radios !

Ils tendent aussi leurs micros à Emilie, l’animatrice du Sherpa, à Delphine, la directrice du Centre de Loisirs, à Tanguy, un enfant de Camarès, à Na’ama, une photographe de talent, et à Madeleine, résidente de l’EHPAD…. Autant de personnes qui évoquent le récent projet mené à terme sur « le Camarès d’hier et d’aujourd’hui ».

Quinze minutes de bonheur radiophonique que nous offrent Aurélie, Simone, Jean-Pierre, Selbina, Paulette, Georgette,  Lucienne et Josette. Et pas que cette fois-ci ! Car « Radio Crochet » est une émission à découvrir chaque mois sur les antennes de Radio Saint Affrique (92.7 Mhz).RC1

2 commentaires

  • par : Virginie le : 07/03/19 à 13:56

    Bonjour,
    Nous venons d'écouter la première émission de Radio Crochet. Je suis avec Aurélie, Paulette, Jean-Pierre, Claude et Jacques. Les avis sont positifs:
    "On est contents d'être contents", "on a été étonnés de ne pas reconnaître notre voix au début, après, ça allait mieux", "on reconnaissait bien les voix des autres" Aurélie, elle a une voix qui peut passer partout, cette prononciation là, elle est bien", "l'accordéon, c'est bien, ça passe partout!", "le clin d'oeil de la chanson de Montand".

  • par : Naama Van Lent le : 19/03/19 à 10:55

    Bonjour
    J’écoutais avec plaisir l’émission du radio crochet sur la maison de retrait de Camarès. Elle est chouette. Je trouve dommage néanmoins que l’intervention de l’association l’éclat dans le projet (des enfants d’avant et de aujourd’hui) tombait entre les filets.
    En écoutant on peut avoir l’impression que ce projet s’est déroulé sans accompagnement artistique, ce que n’était pas le cas.
    Sincèrement, Naama Van Lent
    http://www.lassociationleclat.com/
    https://www.facebook.com/lassociationleclat/

Laisser un commentaire :

Elisabeth Lepetitcolin

émission du 26/02/2019 nombre de lectures : 272 lectures

De l'AVEM à la Palestine...

L’émission Dissonances tient à vous faire découvrir Elisabeth Lepetitcolin, une vétérinaire…. mais une vétérinaire atypique. Tout fraichement sortie de ses études, elle a un projet innovant pour le moins : faire descendre le vétérinaire de son piédestal, repenser complètement la santé animale, aller sur le terrain à la rencontre des éleveurs pour partager le savoir ainsi que les savoir-faire, ceux des éleveurs comme ceux des vétos, pour coopérer, échanger et mutualiser.

Pour beaucoup c’est une utopie, pour elle c’est juste un projet qui doit voir le jour. Elle y met toute son énergie, largement aidée par un terrain favorable qu’il existe en Aveyron, sur le plateau du Larzac, où 103 paysans se battent pour garder leurs terres…..C’était il y a 40 ans, et depuis, Elisabeth n’a pas arrêté d’avancer, d’impulser,  de construire collectivement, et  de s’investir solidairement.

Dissonances de ce mois-ci vous invite à découvrir une utopie devenue réalité : l’Association Vétérinaires Éleveurs du Millavois, l’A.V.E.M. comme on dit en Aveyron.

Durant cette heure, il sera  aussi question de convictions, d’agroécologie, mais aussi  de Légion étrangère, de Sénégal, et de Palestine, le tout sur fond d’espoir porté par le témoignage de cette femme de convictions qu’est Elisabeth Lepetitcolin

ELPC

Le site de l’A.V.E.M.

 

Habillage sonore:

 

-Gracias a la vida, de Violette Parra, interprétée par Mercedes Sosa et Joan Baez

 -Kora Jazz Trio

 -Saya, par Sona Sobarteh

 -En Palestine, par Michel Buhler

 -Gambia, par Sona Jobarteh

-A letter from an Exiled- Sabreen (Palestinian Sounds)

 

La musique du générique est de Zaragraf 


Cette émission, réalisée par Josef Ulla, sera diffusée sur les ondes de Radio Saint Affrique, mardi 26 février à 18h, mercredi 27 février à 14h et samedi 2 mars à 16h.


2 commentaires

  • par : Christian le : 07/03/19 à 13:58

    J’ai pu apprécier agréablement la « Véto » Elisabeth et son engagement profond dans l’AVEM du Larzac, au Sénégal, à la Palestine. Heureusement que ce type d’émission informe de tous (tes) ces anonymes qui œuvrent discrètement mais efficacement. Cela redonne une autre idée du potentiel de la radio et d’autres versions du journalisme. Communiquons sans bruit et utilement, car l’utopie aspire à s'exprimer. Bravo à Dissonances et ses inspirateurs. Bises à vous. Christian.

  • par : Annie le : 09/03/19 à 23:24

    C’est avec grand plaisir que j’ai écouté cet entretien
    Cela m’a rappelé des souvenirs
    Cette démarche était novatrice et j’appréciais ce nouveau rapport avec les éleveurs .
    Annie

Laisser un commentaire :