Dissonances

Dissonances
Trois fois par mois, histoire de voir les choses autrement, sous un autre angle ou dans une autre perspective, nous ferons, ensemble, un pas de côté pour prendre le temps d’écouter des parcours de vie vécus par des gens comme vous et nous, des témoignages d’histoires qui ne laissent de trace que dans la mémoire des leurs, des voix dissonantes, des voix d’hommes et de femmes, qui portent un éclairage différent sur nos rêves.

 

••• émission mensuelle :

  • première diffusion le 4ème mardi du mois à 18h00.
  • deuxième diffusion le mercredi suivant à 14h00.
  • troisième diffusion le samedi suivant à 16h00.

LUIS MIZON

émission du 25/09/2018 nombre de lectures : 206 lectures

Poète, romancier, et homme libre

 

« La poésie n’est pas seulement une attaque directe contre toute dictature et toute répression, elle est aussi l’affirmation d’une liberté spirituelle, qui ne tolère de dictature d’aucune espèce- même pas celle qui se dissimule dans les démocraties. »

Ces mots de Luis Mizon, né à Valparaiso en 1942,   grande voix du Chili et de la poésie contemporaine, contraint à l’exil par le coup d’état de Pinochet, le définissent parfaitement.

 

Rencontré lors d’un récent séjour en Aveyron, Luis Mizon a accordé un entretient à l’équipe de Dissonances.

Un moment rare  d’échanges où, tout en faisant partager son amour de la poésie,  il nous donne à découvrir son parcours qui l’a conduit de l’Amérique du Sud vers l' Europe, pour en devenir un chantre des mots, un ardent défenseur des libertés et un  «débusqueur » de « l’imaginaire derrière l’écorce du réel »*

Cet amour pour l’aspect mystérieux des choses l’a conduit à trouver une résonnance entre les statues de l’île de Pâques et les statues menhirs rouergates.

Il sera ce mercredi 17 octobre à Rodez, au musée Fenaille, pour nous inviter à savourer, le temps d’un jumelage poétique,  sa lecture des aspects cachés de ces mégalithes.

En prélude, Dissonances vous invite à suivre Luis Mizon, pendant une heure, et à l’écouter nous parler des chemins qui l’ont conduit à l’écriture et notamment à la poésie.

*(C. Couffon).

 Luis Mizon

 Pour compléter l’émission :

Biographie sur Wikipédia

Luis Mizon sur France Culture

Musée Fenaille de Rodez

 

 Habillage sonore,  (suggéré par Michel Julliard)  :

-Léo Ferré : Le bateau espagnol (aux guitares, Paco Ibanez et Juan Cedron)

-Jean-Max Brua :  Camarade Chili

-Ana Tijoux :  Antipatriarca

-Camila Moreno :  Millones

-Yves Jamait :  J’en veux encore

Musiques adittionnelles : Ibrahim Maalouf, album Diasporas

La musique du générique est de Zaragraf 

 

Cette émission, réalisée par Josef Ulla,  est à écouter sur Radio St Affrique (FM : St-Affrique 96.7 — Camarès 92.7 — Belmont 99.9 — Millau 100.6),  mardi 25 septembre à 18h, mercredi 26 septembre  à 14h et samedi 29 septembre à 16h. 

 

 

 

 

 

Écrire un commentaire

Laisser un commentaire :