Dissonances

Dissonances
Trois fois par mois, histoire de voir les choses autrement, sous un autre angle ou dans une autre perspective, nous ferons, ensemble, un pas de côté pour prendre le temps d’écouter des parcours de vie vécus par des gens comme vous et nous, des témoignages d’histoires qui ne laissent de traces que dans la mémoire des leurs, des voix dissonantes, des voix d’hommes et de femmes, qui portent un éclairage différent sur nos rêves.

 

••• émission mensuelle :

  • première diffusion le 4ème mardi du mois à 18h00.
  • deuxième diffusion le mercredi suivant à 8h15.
  • troisième diffusion le samedi suivant à 16h00.

JEAN POUGET, témoin de son temps

émission du 24/06/2017 nombre de lectures : 791 lectures

Propos d'homme libre...

Tendre le micro à Jean Pouget, l’écouter nous dire son parcours de vie, c’est vivre 90 ans de notre histoire,

C’est croiser Emile Pouget le journaliste anarchiste de la fin du 19eme siecle, mais aussi André Marty, mutin de la mer noire en 1919, Albert Camus, tout jeune fondateur du Théâtre du Travail, puis Maurice Audin, militant communiste, assassiné en 1957 par les militaires français.

 

Partager une heure avec Jean Pouget, c’est voyager de Salles la Source en Aveyron, jusqu’à Alger la blanche, c’est se laisser emporter par ses mots d’homme libre qui fort de ses racines libertaires et communistes, mais aussi rouergates et algéroises, a toujours su avancer  en témoin de son temps, intransigeant, et refusant toute compromission.

 Jean Pouget

 « J'ai fini par ne plus m'ennuyer du tout à partir de l'instant où j'ai appris à me souvenir » Albert Camus, l’Etranger

 

 

Pour compléter l’émission :

Camus, militant communiste, 1935-1937 

Emile Pouget, la plume rouge et noire du Père Peinard

 

Habillage sonore  :

La révolte – Les quatre barbus

Mon père était tellement de gauche – Les fatals picards

Durme, Durme – Séphardic Lullaby

Albert Camus, archive INA

Maxime Le Forestier - Parachutiste

Idir/Aznavour – La Bohème

Musique additionnelle :

Abderrahim Abdelmoumen & Sergio Gomez Delgado & le groupe andalou de Grenade

Hija Mia -  Amina Alaoui

Tientos - The Mediterranean

La musique du générique est de Zaragraf 

 

Cette émission est à écouter sur Radio St Affrique (FM : St-Affrique 96.7 — Camarès 92.7 — Belmont 99.9 — Millau 100.6)samedi 24 juin à 16h, lundi 26 juin à 20h et mercredi 28 juin à 11h.

 

2 commentaires

  • par : Dany du Portugal le : 17/07/17 à 18:29

    Salut Josef, je ne sais pas si je te l'ai dit un jour, mais quand j'ai préparé mon mémoire de maîtrise à l'Université de Coimbra, ce fut sur Albert Camus et le dernier livre qu'il avait commencé (qui fut publié de façon posthume en 1997)et dont le manuscrit a été retrouvé dans la voiture accidentée où il est mort en compagnie de Gallimard fils, le 4 janvier 1960. Je connais donc bien toute son oeuvre et j'ai surtout apprécié ses prises de position politiques qui déjà à l'époque où toute l'intelligentsia ne voyait que par Sartre et les communistes orthodoxes, faisait la part des choses entre un monde solidaire et un monde libre et ouvert et d'où l'embrigadement n'allait pas jusqu'à la soumission au chef ou au parti. Trés grand penseur ce cher Camus et magnifique écrivain. Un peu pessimiste quand même, mais le monde n'est-il pas en train de basculer vraiment vers son auto-destruction ????(Lire "la Chute"...sublime et qui fait frémir)
    Bisous à tous Dany

  • par : Christian R le : 18/07/17 à 10:22

    J’ai beaucoup aimé l’émission sur Jean Pouget, les divers thèmes traités et les chansons d’accompagnement dont « Parachutistes » interdite à ma jeune période des évènements de 1956-57en AFN ! A bientôt bien à vous, Christian.=

Laisser un commentaire :

NURIA, JEUNE VOLONTAIRE EUROPEENNE.

émission du 27/05/2017 nombre de lectures : 535 lectures

A la découverte du SERVICE VOLONTAIRE EUROPEEN

Nuria Fanjul est née il y a 25 ans, à Oviedo, dans les Asturies espagnoles. Elle vit aujourd’hui en Aveyron.

A travers son parcours de vie, ses expériences européennes, ses envies, ses propos,  nous allons connaître le quotidien d’un jeune volontaire européen et  découvrir, que cette opportunité d’immersion dans la culture et la richesse linguistique d’un pays  d’Europe, est ouverte à tous les jeunes, âgés de 17 à 30 ans.

Aujourd’hui, Nuria, s’entretien avec Josef Ulla, dans une langue découverte  depuis seulement 9 mois….

Nous découvrirons une initiative qui devrait faire des petits : le Café des Langues, un projet initié par Nuria, dans le cadre de ses activités;

Nous  entendrons aussi Chantal Braley, tutrice et accompagnatrice,  au sein de d’une structure ruthénoise, de jeunes volontaires européens ;  ainsi que Laure Borie, coordonnatrice du Réseau Information Jeunesse Aveyron.

 Nuria

 

Pour compléter l’émission :

Le portail du site Erasmus Plus : https://info.erasmusplus.fr/

 

Plus spécialement destiné aux jeunes, aux apprentis, aux étudiants :

http://www.generation-erasmus.fr/

 

Le Réseau Information Jeunesse

lborie.rij12@gmail.com

26 Pl. des Capucines, 12850 Onet-le-Château

Tél : 06.30.50.24.19

 

Sur le Café des Langues :

https://www.facebook.com/events/1893167107565022/

 

Habillage sonore  :

Magna Cum Laude - Palinka Dal

Radio Futura -  Escuela de calor

Claudio Capeo -  Un homme debout

Depeche Mode – Strangelove

HK & les Saltimbanks - Citoyen du Monde

Musique additionnelle : Glen Gould.

La musique du générique est deZaragraf 

 

Cette émission est à écouter sur Radio St Affrique (FM : St-Affrique 96.7 — Camarès 92.7 — Belmont 99.9 — Millau 100.6)samedi 27 mai à 16h, lundi 29 mai, à 20 h,  et mercredi 31 mai, à 11h, sur Radio St Affrique  

 

1 commentaire

  • par : XB le : 31/05/17 à 22:01

    Je viens de terminer d'écouter l'émission et je me suis régalée. C'est un "reportage" très complet et très humain à la fois. J'ai été très intéressée par les questions posées et les réponses apportées par Nuria. C'est un beau témoignage qui donne envie de se mettre en chemin. J'ai aussi beaucoup aimé la "Tour de babel" du café des langues.

Laisser un commentaire :

PAROLES D'ABSTENTIONNISTES

émission du 22/04/2017 nombre de lectures : 713 lectures

A l’heure où les politiciens préfèreraient  que les gens se contentent de se prononcer ponctuellement   aux scrutins électoraux  plutôt qu’au quotidien dans des grèves, des manifestations, des résistances actives, l’abstention, est-elle un signe du déficit démocratique, ou plutôt un signe de vitalité politique ?

Aujourd’hui, nous allons entendre trois partisans de l’abstention,:

                                   Jacques Pons, Dani Joulié et Michel Julliard.

Acteurs engagés, au quotidien, et sur le long terme, dans leurs réseaux, leurs groupes, leurs collectifs et au sein de leur vie personnelle, ils répondent aux questions de Josef Ulla et nous  expliquent ce qui les conduit à utiliser ce moyen d’action qu’est l’abstention.

Leurs propos sont accompagnés de textes d’Emile Pouget , de Fred Morissed’Elisée Reclus et de René Pons .

 

Pour compléter l’émission :

La chronique de Pierre Emmanuel Barré (26 avril 2017) sur l'abstention.

Retrouver les textes : Emile Pouget ; Elisée Reclus ; Fred Morisse ; René Pons .

Sur l’abstention :

       -      Des gens sont morts pour que tu votes ?

       -      De l’isoloir à l’isolement ?

       -      Antoine Peillon : deux tiers des abstentionnistes sont des gens engagés.

       -      Le Monde.fr : Pourquoi ils n’iront pas voter.

       -      Ceci n’est pas la démocratie.

       -      Note sur la suppression des partis politiques de Simone Weil.

 Habillage sonore  :

Antoine : Votez pour moi, 1966 (extrait)

Piers Faccini : Reste la marée

François Béranger : l’Etat de merde

Felix Leclerc : Attends moi ti gars

Musiques additionnelles : Glen Gould, Ibrahim Maalouf, Francis Cabrel, A Quenla.

Merci à Yvette Ferrières et Elise Seron qui prêtent leurs voix à la lecture des textes.

La musique du générique est de Zaragraf 

Cette émission est à écouter sur Radio St Affrique (FM : St-Affrique 96.7 — Camarès 92.7 — Belmont 99.9 — Millau 100.6)samedi 22 avril à 16h, lundi 24 avril, à 20 h,  et mercredi 26 avril, à 11h, sur Radio St Affrique  

2 commentaires

  • par : Fabien le : 26/04/17 à 18:27

    Salut
    Je réagis à l'idée de faire prospérer l'abstention en tant qu'outil politique
    Considération de nanti?
    Je voudrais défendre l'idée inverse
    Bien à toi
    Fabien

  • par : Julie le : 26/04/17 à 18:54

    J'ai écouté l'émission sur l'abstention: très intéressante !!!
    Julie

Laisser un commentaire :