Cocobrut Freaky Style

Cocobrut Freaky Style
 Pondu par on ne sait quel trou du cul mal emplumé, les noix de Cocobrut ont éclos pour nous piailler du bon son qu'on aime bien...

 

••• émission mensuelle :

  • première diffusion le premier mardi du mois à 20h00.
  • deuxième diffusion le vendredi suivant à 16h00.
  • troisième diffusion le dimanche suivant à 17h00.

Cocobrut invite !

émission du 05/02/2019 nombre de lectures : 23 lectures

Notre Cocobwut vous présente son nouveau stagiaire

Le département "développement et excroissance de jeunes animateurs" de la rédaction du CFS accueille ce mois-ci en son sein un prétendant sérieux au titre honorifique et prestigieux de "meilleur espoir trop tard découvert". Membre démesuré de la bloc-team du "Cul de l'église", il a su abandonner toutes ses certitudes, adopter la position du disciple (je ne te fais pas un dessin, hein) et se mettre à nu, au grand dam du Mr du Hublot qui garde un souvenir pénible de son propre bizutage...

En dépit de toutes les responsabilités incombant à sa charge, Cocobrut et son crew ont pu monter une monstre programmation histoire d'en mettre plein la vue à son stagiaire de marque et de lui dézinguer le système nerveux central :

 

B.I.M. : "Destiny"

ARAT KILO ft. MAMANI KEITA : "Madala"

HORACE ANDY : "Money, money"

GHETTO KUMBE : "Waré warrior"

GUSGUS : "Mexico"

MAKOSSA & MEGABLAST ft. CAPITOL A : "Like a rocket"

MATTEO ft. YOUTHSTAR : "Never more"

SERGE GAINSBOURG : "En Melody"

BUMCELLO : "Every day"

PAT KALLA : "Le peuple"

GIZELLE SMITH & THE MIGHTY MOCAMBOS : "Time is right for love"

BRAIN DAMAGE ft. JIMENA ANGEL : "Oyélo"

 

Ah sacré Lulu, il ne savait plus pouquoi il était passé par là mais en tous cas il sait parfaitement pourquoi il en est reparti. Car oui, le CFS est une grande famille moderne, recomposée parfois, décomposée souvent, ouverte à tous et aux 4 vents, on ne frappe pas, ceux qui vivent là ont jeté la clé (les sagouins!).

Bonne écoute...

Écrire un commentaire

Laisser un commentaire :

Cocobrut de Janvier

émission du 15/01/2019 nombre de lectures : 24 lectures

Gazouillera bien qui zigouillera le premier...

Excuse le retard de programmation de la présente émission mais c'est parce que la radio a été confrontée au fameux bug de l'an 2019, t'en as entendu parler, non ? Non ?...

De toute façon c'est pas grave quand même : on a ressorti les machines à écrire, les rouleaux de papyrus, on avait même gardé des manges-disques pour diffuser la musique et on s'est chauffé à la bougie pendant quelques jours. Mais ça y est, maintenant tout va mieux, le Mr du Hublot a retrouvé ses boutons clignotants et ses curseurs-potentiomètres (et ses grilles de sudoku) et comme on avait mis la playlist à l'abri des intempéries, on peut te la resservir à satiété, toute chaude...

 

La Mano Negra : "Indios de Barcelona"

Diazpora : "Kinshasa strut"

Elizeth Cardoso : "Eu bebo sim"

Hollie Cook : "Milk and honey"

Fanga : "Modern man"

Adriano Celentano : "I want to know"

The Fabulous Originals : "It ain't fair but it's fun"

Johann Klauss Grobe : "Der Koenig"

Brownout : "Lounder than a bomb"

Youss Band : "Ca n'arrive pas qu'aux autres"

Michel Cleis : "La mezcla" ft. Toto la Momposina

The Mauskovic Dance Band : "Weather"

 

Le Cocobrut Freaky Style s'enorgueillit de votre visite et espère ardemment vous revoir prochainement sur ses ondes...

Écrire un commentaire

Laisser un commentaire :

CocoBrut Freaky Freaky

émission du 04/12/2018 nombre de lectures : 78 lectures

T'appuies sur "play" et après peinard, tu peux boire le Dajeeling tranquille...

Chose promise, chose dûe : voici toute la nomenclature de la programmation de la présente émission avec, en bonus, des anecdotes croustillantes, quelques renseignements fortement inutiles, ainsi qu'une foule d'informations tout à fait mythomaniaques.

 

U2 : "Seconds" - 1983

Chanson d'introduction de l'album "War", le troisième, qui leur donna accès à la reconnaissance cosmo-planétaire. En 2017 The Edge, Bono, Adam Clayton et Larry Mullen Jr ont sorti leur 14ème album ("Songs of experience").

 

ADRIANO CELENTANO : "Svalutation" - 1976

Alors lui c'est un phénomène ! Il fut parmi les premiers rockeurs italiens dans les 60's. Chanteur, acteur, réalisateur et animateur de show télé dont les ritals ont le secret, c'est un artiste engagé, politique, limite prédicateur. Dans "Svalutation" il dénonce la crise économique et le racket des puissants, encore plus d'actualité 40 ans plus tard...

 

PAOLO CONTE : "Come di" - 1985

Copain du précédent, il lui a même écrit le plus gros succès de la chanson italienne ("Azzuro"). Grand amoureux de Paris et de la culture française, Paolo est né à Asti, célèbre vignoble piémontais : ceci explique peut-être cela.

 

DOC GYNECO : "Classez-moi dans la variet" - 1996

Après avoir fait ses classes avec le Ministère Amer, il décroche un contrat avec Virgin qui l'envoie enregistrer son premier album à Los Angeles ; Ken Kessie à la prod, uniquement accompagné d'instruments, un flow à la G-Funk et le voila double disque de kryptonite !

 

CHICHA LIBRE : "Sonido amazonico" - 2008

Devant son nom aux musiques populaires du Pérou des années 60 et 70, Chicha Libre, sextet de Brooklyn, a sorti 3 albums. Le dernier "Cuatro Tigres" en 2013.

 

FANGA : "Crache la douleur" - 2016 ?

Difficile d'obtenir des informations sur cette formation afrobeat basée à Montpellier. Mes laborieuses recherches me permettent toutefois d'affirmer qu'ils ont édité en 2016 leur troisième album chez Underdog Records : "Kaléïdoscope".

 

JUNGLE BY NIGHT : "Jakten" - 2014

20/22 ans de moyenne d'âge et déjà 5 albums et des concerts dans toute l'Europe, ces 9 amstellodamois déchirent tout sur le sillon. Dernier opus "Livingstone" dans les back depuis le 12 novembre 2018. A suivre...

 

DYKE & THE BLAZERS : "We got more soul" - 1968

Dyke, de Buffalo, rencontre les Blazers, de Phoenix et se font produire à L. A.. De la même veine que James Brown ou Aretha Franklin, le groupe cartonne entre 65 et 71 mais s'interrompt brutalement avec la mort de Dyke à l'âge cultissismique de 27 ans (ya même tout un article dans Wikipédia traitant ce phénomène : the 27 club...).

 

DJEUHDJOAH & LIEUTENANT NOCHOLSON : "T'es qui ?" - 2016

Deuxième passage de cet inqualifiable duo franco-camerounais dans le CFS. Eux aussi ont une chaude actualité puisque leur deuxième LP vient de paraître : "El niño" et qu'ils tournent actuellement à plein régime.

 

LYN COLLINS : "Think about it" - 1972

Comme Momie-O ou Marva Whitney en leur temps, elle fut l'égérie de James Brown durant trois ans : il lui écrivait et produisait ses chansons, la prennait en première partie de ses tournées, lui refilait ses musiciens (les fameux JB's), il allait même faire les courses à sa place. Mais comme il était violent (lui-même l'a reconnu) elle est reparti se terrer dans son Texas natal...

 

ERIC LEGNINI : "Trippin' high" Moogoo remix - 2013

Alors là pareil, je te dis pas la galère pour comprendre d'où qu'il venait ce morceau ! Tu vas voir l'arabesque que c'est : en 2013 la maison de disque Discograph sort un coffret de compilation et ré-arrangements consacré à l'artiste pré-cité intitulé "The box ! the Afro Jazz Beat Sounds" dans lequel on retrouve l'album bonus "Hummingthiiird", composé de collaborations originales. Pour en arriver à cette synthèse j'ai dû en passer par d'inombrables tourments google-istiques !

 

RANDOM RECIPE : "Anxt" - 2018

Montréal, Québec, Canada, Amérique du nord, 2 femmes et 2 hommes. Morceau issu de leur troisième album : "Distraction". Ils chantent en anglais, italien ou espagnol et leur musique part vraiment tous azimuts.

 

SHIT ROBOT : "Do that dance" ft. Nancy Whang - 2014

Marcus Lambkin est un DJ irlandais vivant à Stuttgart publié par le label new-yorkais DFA Records. C'est un pote de LCD Soundsystem -de la même maison- avec lequel Nancy Whang a souvent collaboré.

 

MOODYMANN : "I'm doing fine" - 2004

Ce DJ angeleno est une espèce peu connue d'hominidé. Le personnage désoriente, prédicateur provocateur militant (comme une réincarnation de son vivant d'Adriano Celentano !), il joue volontier sur son coté salace pour foutre le feu au dance-floor. Titre tiré de l'album "Black Magohani".

 

Voila.

Je suis désolé mais en ce moment j'ai un agenda de ministre ! C'est vachement grand comme truc, c'est de la peau d'iguane retournée avec velin calligraphique en fil d'Ecosse, tout un bazar à considérer avec la plus grande circonspection. Du coup, j'étais emmerdé.

J'essayerai d'être mieux callé la prochaine fois et de bien soigner mes "cuts"...

Écrire un commentaire

Laisser un commentaire :