Culturelles

Hopital fermé : quelles conséquences

émission du 03/06/2019 nombre de lectures : 158 lectures

La Drôme a expérimenté la fermeture de l’hôpital de Die. Retour d'expérience

1 commentaire

  • par : Rose le : 14/06/19 à 01:58

    Un témoignage à faire écouter à toutes celles et à tous ceux qui doutent de la nécessité d'avoir un hôpital de plein exercice à moins de 30 minutes de chez soi.
    Félicitations pour cette première "à la votre": la durée, les musiques et l'abord du thème traité me semblent nickel.

Laisser un commentaire :

Récoltes et départ...

émission du 28/05/2019 nombre de lectures : 270 lectures

Parler des récoltes, évoquer un départ

Aujourd’hui, autour de Virginie, la psychologue de l’EHPAD « Le Sherpa » de Camarès, on discute récoltes et cueillettes, mais aussi chasse et pêche. L’occasion d’évoquer la cuisson des lièvres, la dégustation des bécasses, et de regretter la pollution qui vide nos rivières de ses truites ….  Quand le thème des confitures vient sur la table, c’est l’occasion d’échanger pour savoir si les hommes sont capables d’en faire d’aussi bonnes que les dames. « Bien évidemment ! » clame Claude…. « Chiche ! » lui répond Aurélie. Humour donc,  mais aussi nostalgie d’une époque révolue, celle où on pouvait glaner les noix, faire de vraies tisanes de fleurs de tilleuls, attraper des écrevisses et cueillir des roses dans un jardin extraordinaire, comme le chantent Lucette et Charles  Trenet.

Quant au départ, c’est celui d’Emilie qui est évoqué. Pour les résidents de l’EHPAD, c’est leur repaire, leur animatrice.

Avant de prochainement quitter cet emploi qu’elle occupe depuis la création de l’EHPAD, pour se lancer dans l’agriculture,  Emilie revient sur sa formation  , son quotidien avec les résidents, et surtout sur les joies et bonheurs de ce métier.

Quinze minutes d’humour, de nostalgie, de découvertes, d’émotion et de joie de vivre avec les résidents du Sherpa de Camarès.

Cette quatrième émission de quinze minutes est à écouter sur Radio Saint Affrique (92.7 mhz) mardi 28 mai à 11h45, mercredi 29 mai à 16h et dimanche 2 juin à 18h.émilie


Écrire un commentaire

Laisser un commentaire :

CAMILLE, BERGERE LIBRE !

émission du 28/05/2019 nombre de lectures : 287 lectures

 Née il y a 30 ans en Aveyron, rien ne prédestinait CAMILLE DEVOILLE à devenir bergère. Elle qui, dans une autre vie, bardée de son diplôme d'accompagnatrice en montagne , menait les groupes de touristes à la découverte de la faune et de la flore du département ,  décide de tout arrêter pour se lancer dans le pastoralisme.

 

Dans l’émission Dissonances de ce mois-ci,  Camille Devoille et son chien Tatane, invitent les auditrices et les auditeurs à les suivre sur les rondeurs du Causse Méjean, le temps d'une journée de travail de berger, le temps d'en apprendre d'avantage sur ce métier. Doit-on le fantasmer ? Est-ce la belle vie tous les jours ? Quelles sont les conditions de travail ?

La force de conviction de Camille, sa voix ensoleillée, ses propos clairs et passionnés attestent de l'amour qu'elle porte au métier de bergère.

Dans Dissonances , il sera question de montées d'émotions, de pastoralisme, d'écologie, et même de bergers pirates .... Camille évoquera bien entendu le loup avec sa vision de bergère et d'écologue.

Il est 9heures du matin, le soleil caresse les rebords des falaises du Causse Méjean, l'éleveur lâche ses brebis, et Tatane et Camille rentrent en action..... C'est parti pour un voyage sonore dans le quotidien des bergers.Camille

 

Habillage sonore:

 

Vous m’emmerdez, Les orgres de Barback

 

Le bistrot, Leïla Huissoud

 

Il pleut bergère, Nino Ferrer

 

Je suis fils, Corrigan Fest

 

Les anarchistes de Léo Ferré, interprétée par Nilda Fernandez… salut l’artiste !

 

La musique du générique est de Zaragraf 

Cette émission, réalisée par Josef Ulla, est à écouter sur les ondes de Radio Saint Affrique, mardi 28 mai à 18h, mercredi 29 mai à 14h et samedi 1er juin à 16h.

Écrire un commentaire

Laisser un commentaire :